Prédication du dimanche 4 février 2024 (Samuel Mandras)

Texte biblique exposé : 1 Corinthiens 1.18-2.5 

18 En effet, le message de la croix est une folie pour ceux qui périssent, mais pour nous qui sommes sauvés, il est la puissance de Dieu. 19 Du reste, il est écrit: Je ferai disparaître la sagesse des sages et j’anéantirai l’intelligence des intelligents.

20 Où est le sage? Où est le spécialiste de la loi? Où est le discoureur de l’ère actuelle? Dieu n’a-t-il pas convaincu de folie la sagesse de ce monde? 21 Puisque à travers cette sagesse le monde n’a pas connu Dieu en voyant sa sagesse, il a plu à Dieu de sauver les croyants à travers la folie de la prédication. 22 Les Juifs demandent un signe miraculeux et les Grecs recherchent la sagesse. 23 Or nous, nous prêchons un Messie crucifié, scandale pour les Juifs et folie pour les non-Juifs, 24 mais puissance de Dieu et sagesse de Dieu pour ceux qui sont appelés, qu’ils soient juifs ou non. 25 En effet, la folie de Dieu est plus sage que les hommes et la faiblesse de Dieu est plus forte que les hommes.

26 Considérez, frères et sœurs, votre propre appel: il n’y a parmi vous ni beaucoup de sages selon les critères humains, ni beaucoup de puissants, ni beaucoup de nobles. 27 Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour couvrir de honte les sages, et Dieu a choisi les choses faibles du monde pour couvrir de honte les fortes. 28 Dieu a choisi les choses basses et méprisées du monde, celles qui ne sont rien, pour réduire à néant celles qui sont, 29 afin que personne ne puisse faire le fier devant Dieu. 30 C’est grâce à lui que vous êtes en Jésus-Christ, lui qui est devenu, par la volonté de Dieu, notre sagesse, notre justice, la source de notre sainteté et notre libérateur, 31 afin, comme il est écrit, que celui qui veut éprouver de la fierté mette sa fierté dans le Seigneur.

1Pour ma part, frères et sœurs, lorsque je suis venu chez vous, ce n’est pas avec une supériorité de langage ou de sagesse que je suis venu vous annoncer le témoignage de Dieu, car j’avais décidé de ne connaître parmi vous rien d’autre que Jésus-Christ, et Jésus-Christ crucifié. J’ai été faible, craintif et tout tremblant chez vous. Ma parole et ma prédication ne reposaient pas sur les discours persuasifs de la sagesse [humaine], mais sur une démonstration d’Esprit et de puissance, afin que votre foi soit fondée non sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu.

Plan de la prédication 

  1. Folie de l’Évangile (1.18-25)
  2. Fierté en l’Évangile (1.26-31)
  3. Foi dans l’Évangile (2.1-5)

 

 

Autoriser les notifications ? Oui Non merci